Picto Access : Tech pour inclusion

Start-up lilloise née en 2015 et hébergée au Village by CA Nord de France, Picto Access a sécurisé fin 2019 sa deuxième levée de fonds.

Temps de Lecture : 2 minutes

Pépite lilloise dans la mouvance Tech for Good, Picto Access a bouclé fin 2019 la deuxième levée de fonds de son histoire. 1,7 million d’euros, auprès de la Banque des Territoires, de Nord Capital Investissement, et d’Investisens. “Elle vient concrétiser un long travail, estime Justin Marquant, son co-fondateur, c’est un accélérateur incroyable pour l’avenir”.

Des couleurs pour rendre visible l’accessibilité

L’histoire commence en 2015. Justin Marquant veut rendre visible l’information sur l’accessibilité des bâtiments recevant du public. Objectif : permettre aux personnes en situation de fragilité – handicap mais aussi senior ou famille avec poussette -, de mieux préparer leurs déplacements. De cette idée naîtra d’abord Picto Travel, un moteur de recherche pour les usagers. Un code couleur et des pictogrammes fournissent toutes les informations en un coup d’oeil.

Chemin faisant, la solution pivote. “On s’est rendu compte que l’information sur l’accessibilité, souvent, n’existait pas”, témoigne Justin Marquant. Picto Access devient un outil de pilotage de l’accessibilité pour les collectivités, les entreprises, les bailleurs sociaux, les opérateurs de transports. En somme, pour tous les acteurs de la ville inclusive de demain.

Un intérêt social, d’image… et business

La MAIF, le Crédit Agricole Nord de France, Keolis, la Ville de Lille, le Club Med ou encore le Louvre-Lens… Près de 400 000 sites ont ainsi été recensés par Picto Access. Au-delà des enjeux d’image et sociétaux, l’outil présente, pour ses clients, des enjeux business. “Par exemple, pour un de nos clients, Picto Access et son plan de communication, c’est 20 % de nouveaux prospects”, relève Justin Marquant.

En 2020, “on veut aller plus loin, affirme le dirigeant, et accompagner nos clients dans la durée, en confrontant la norme à l’usage”. Il cite en exemple l’état d’usure des bandes de guidage pour les déficients visuels. Picto Access peut pointer ces anomalies et contribuer à les anticiper.

Autre défi, la société développe un outil destiné aux opérateurs de transports publics qui, loi d’orientation sur les mobilités (LOM) oblige, devront informer les usagers de l’accessibilité de la voirie dans un rayon de 200 mètres autour des arrêts.

Passer en mode accélération

Avec sa nouvelle levée de fonds, Picto Access industrialise son outil, accélère son développement national, part à la conquête de l’Europe et renforce l’accompagnement de ses clients. L’entreprise, labellisée “entreprise solidaire d’utilité sociale” compte doubler son chiffre d’affaires en 2021, pour atteindre 1,8 million d’euros. 

Surtout, Justin Marquant et Picto Access, appuyés par des usagers, des associations et leurs clients, s’engagent : “Le premier enjeu reste de démocratiser l’information sur le handicap et de sensibiliser au fait que l’accessibilité concerne quasiment une personne sur deux sur le territoire national. Si tout le monde agit pour plus d’inclusion, c’est la société entière qui gagne en qualité de vie.”