Oh Nature : biocosmétique pour tous

Né de la rencontre entre deux entrepreneurs, le laboratoire de saponification à froid Oh Nature fait du 100 % naturel accessible à tous l’ingrédient de sa réussite.

Temps de Lecture : 2 minutes

A l’origine de Oh Nature, il y a le savon, aux odeurs de lavande, de miel ou de thym, et il y a l’exigence éponyme de naturalité. Les parfums sont provençaux, mais ce laboratoire de saponification à froid est né dans le Nord. Le procédé, ancien, génère des savons surgras, hydratants et nourrissants. Ici, savon, baume, stick, shampoing, sont certifiés Cosmos Ecocert et Nature et Progrès, les labels bio les plus stricts du secteur. Deux maternités de la métropole lilloise ont d’ailleurs choisi de distribuer un savon pour bébé fabriqué par Oh Nature. « Nous voulons développer la première marque française de produits de soins quotidiens bio 100 % naturels et accessibles à tous », résume Antoine Ducos, le CEO. Un choix engagé sur un marché de niche exigeant, et en croissance : les ventes de la cosmétique bio progressent d’environ 10 % par an selon l’association Cosmébio.

Passion produit

L’aventure démarre en novembre 2018. Antoine Ducos préside le Groupe Océan Bleu, 40 salariés, un chiffre d’affaires 2018 à 27 millions d’euros, spécialisé dans la fabrication de produits d’hygiène quotidienne pour des marques de distributeur depuis 1992. Ses réflexions sur la raison d’être du Groupe l’amène à rencontrer Romuald Tramcourt, créateur en 2014 d’une TPE artisanale, la Savonnerie de Romu. Entre eux le courant passe, guidé par une passion partagée pour les produits respectueux de la santé et de l’environnement. Antoine Ducos à la direction et Romuald Tramcourt à la R&D, ne bullent pas : en six mois, ils créent l’entreprise Oh Nature (6 salariés à ce jour), la dotent d’une marque – APO France – et installent un site de production à la hauteur de leurs ambitions, à Wattrelos.

Changer les marmites

Car le défi est là : « changer la taille des marmites » sans transiger sur le savoir-faire. « Les quelques 200 artisans savonniers français produisent en moyenne quelques milliers de savons par mois, explique Antoine Ducos. Avec Oh Nature, nos capacités de production seront de centaines de milliers d’unités ». La démarche, elle, est responsable jusqu’au bout, avec comme intention de « faire ce qu’on sait faire, de façon juste », pour le dirigeant : outre une formulation qui dépasse les attentes des labels, le packaging tend vers le zéro déchet, la nouvelle usine est écoconçue et les produits conditionnés par un ESAT partenaire. La suite s’écrit vite, avec l’appui logistique et commercial du Groupe Océan Bleu. « Nous sommes un peu l’incubateur de notre propre entreprise », sourit le dirigeant. La marque APO France veut conquérir les marchés français et étrangers tandis que la marque La savonnerie de Romu continue de rayonner en région. Antoine Ducos souhaite aussi développer la fabrication à façon pour d’autres marques, dans la lignée du savoir-faire du Groupe. Une belle aventure à suivre.


Des labels exigeants

COSMOS, pour Cosmetic Organic Standard est une norme privée européenne qui promeut l’utilisation de produits issus de l’agriculture biologique et des procédés de fabrication propres et respectueux de la santé et de l’environnement. Le label Nature et Progrès, quant à lui, préconise que tout ce qui peut être bio le soit. Dans les deux cas, 95 % des ingrédients doivent être d’origine naturelle.