DAMART NOUVELLE GÉNÉRATION

En l’espace de trois ans, Damart a pratiquement multiplié par deux son chiffre d’affaires pour atteindre 467 millions d’euros en 2017. Depuis l'arrivée en 2011 de Christine Pageot à la tête de Damart France, l'entreprise connaît un vent de modernisation. Aujourd'hui, le leitmotiv de la marque est d'élargir sa clientèle et d'entamer une cure de jouvence.

Boutique Damart à Lille
Temps de Lecture : 2 minutes

Une modernisation à différentes échelles

Depuis quelques années, Damart fait peau neuve, souligne le magazine Marie France. La stratégie de Christine Pageot : profiter de la notorité de la marque pour amener différentes générations dans les magasins. D’après le magazine Hypebeast, c’est une stratégie marquée par des collaborations avec des marques telles que Chantal Thomas ou Maison Standards et le lancement de nouvelles campagnes publicitaires. Belle illustration de la modernisation des points de vente, le concept store rue Faidherbe à Lille a été inauguré en 2017. La boutique contient des espaces innovants dont un « lab » avec des animations et ateliers « do it yourself » et un salon « personnal shopper » avec la mise à disposition d’une vendeuse sur rendez-vous. Cerise sur le gâteau : des tablettes aident les vendeuses à trouver plus facilement les bons modèles, bonnes tailles et bonnes couleurs pour les clients.

Une production qui bat à plein régime

Depuis la création de Damart en 1953, 400 millions de Thermolactyl ont été vendus dans le monde dont 40 000 en période de grand groid en comptabilisant les ventes en magasin, la correspondance et le e-commerce. Le fameux tissu high-tech qui a fait la notoriété de la marque fait travailler aujourd’hui 2300 collaborateurs dans le monde dont 1300 en France. Face à la pression sur les prix, à une concurrence grandissante et pour s’aligner sur les petits nouveaux du marché, Damart a en effet délocalisé sa production en 2008, explique le Monde, mais a conservé en France tout son back-office et son pôle technique, recherche et innovation.

Le Nord-Pas-de-Calais à la pointe de l’innovation textile

Dans la mouvance du renouveau de l’industrie textile en Nord-Pas-de-Calais, qui ambitionne de devenir la région des textiles techniques et intelligents, c’est en 2006 que damart s’est doté d’un comité scientifique. La marque entend poursuivre ses efforts d’innovation, en investissant dans de nouveaux domaines comme le sport, les vêtements connectés et les « care-wear », ces textiles nouvelles générations plus légers et plus confortables. Une belle façon de revisiter le Thermolactyl !